Pages

mardi 26 juin 2012

La Confrérie des ombres - Tome 1 : Le Chaos de Belinda Bornsmith





 Quatrième de couverture : 

 

Les dzellis ont vécu pendant des siècles dans l'ombre de la race humaine, attendant leur heure pour se soulever et s'imposer sur terre. Avant le commencement de cette guerre, Slaren Karg - guerrier dzellis - n'a qu'un but : récupérer un carnet rassemblant des années de recherches faites par Brian Miller, sur une menace imminente envers la race humaine.
Mais, le scientifique décédé, son intérêt se porte sur sa fille : Jenna
Elle est humaine, il hait la race humaine
Pourtant, la jeune femme éveille en lui un désir troublant, intense et puissant. Alors, quand cette guerre éclate, et que chacun ne peut ignorer et maîtriser le désir qui les pousse l'un vers l'autre... Quel sentiment peut-il naître entre un dzellis qui mène une guerre impitoyable et une humaine qui assiste impuissante au chaos de sa propre race ?

Mon avis : 

 

Jenna Miller, journaliste, a perdu son père récemment. Dans les affaires de son défunt père, elle découvre un petit carnet dans lequel est mentionnée une autre race. Depuis, elle est obsédée par la découverte de son père et par la vérité qui l’amène à enquêter sur le Maire de U-City.

Cette race se nomme les Dzellis, race ancienne qui se cache des humains qui ont bien failli les exterminés par le passé. Cette race haineuse envers les humains, se prépare à une guerre pour s’imposer sur cette Terre. Ils ont connaissance de l’existence du carnet révélant leur existence, et veulent le récupérer à tout prix. Slaren Karg, un guerrier Dzellis se voit confié cette mission. Et va donc faire la connaissance de Jenna Miller, et alors qu’il voue une haine affreuse envers les humains, il ne va pourtant pas pouvoir résister à Jenna. 

J’ai trouvé l’histoire originale. Ici, pas de vampire ni de loups garous … mais une nouvelle race : Les Dzellis. Au fil des pages, j’ai eu qu’une envie en découvrir plus sur cette race, son origine, ses capacités, pourquoi les humains les ont-ils chassés… Et ben, j’ai bien été déçue, à mon goût la présentation de cette race dans ce premier tome est un peu vague. On en apprend un peu par ci par la mais pas de façon approfondie. 

Quant à l’histoire d’amour je l’ai trouvé intéressante mais banale. D’ailleurs, je n’ai pas grand-chose à dire dessus, c’est du déjà vu. Attention, ce n’est pas une critique négative, c’est juste que le fond est tellement différent que je m’attendais  à ce que tout soit original. Donc d’un côté nous avons Jenna, une jeune humaine, qui se trouve partagée entre ses sentiments pour Slaren et son incompréhension envers leur hostilité pour la race humaine. Et à contrario, on a Slaren, un sexy et ténébreux Dzellis qui refoule ses sentiments envers cette humaine, tellement pour lui c’est improbable. Les personnages principaux sont importants dans l’intrigue et sont également intéressant à suivre.

En bref,

 

Un livre sympathique avec une histoire originale qui nous tient en haleine.  L’auteure arrive facilement à nous faire ressentir les sentiments des personnages. La fin donne très envie de lire le tome 2.


Challenge : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire