Pages

jeudi 8 août 2013

L'amant réincarné - La confrérie de la dague noire tome 8 - JR Ward


Quatrième de couverture :

Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

John Matthew a vécu parmi les humains, sans jamais suspecter sa nature de vampire jusqu'à ce que la Confrérie le trouve. Même alors, son passé et sa véritable identité demeurent pour tous un mystère. Lorsque sa vendetta personnelle à l'encontre de Fléau l'entraîne au cœur d'une guerre sans merci, il doit surmonter ses craintes et découvrir qui il est réellement. Sinon, il sera impuissant à venger son seul amour : Xhex, séquestrée et torturée par son pire ennemi.


Mon avis :

Ce tome était LE tome tant attendu, celui sur John Matthew. Personnage que l'on suit depuis le tome 2 et qu'on a vu grandir au sein de la Confrérie. Et conclusion : j'ai été déçue ! J'ai été lire différents avis qui sont tous bons mais moi j'ai été déçue. Peut-être parce que justement j'attendais de lire ce tome avec impatience. Le tome précédent sur Venghance j'y allais en reculons, et j'ai adoré !

La fin du tome 7 lance à merveille le tome 8 avec l’enlèvement de Xhex par le pire ennemi de John : Flhéau.
Xhex est donc torturée par Flhéau mais arrive à s'enfuir. John la retrouve et la ramène au complexe de la confrérie. Xhex et John ayant le même objectif, s'associent pour retrouver et tuer Flhéau. Tout le long du livre, on va connaître le passé douloureux de nos deux principaux protagonistes. Ce qui nous permet de mieux comprendre le caractère dur à cuire de Xhex. 

Ce que j'ai apprécié : 

  • les flash-back sur un passage de la vie d'Audazs et Tohrment
  • le comportement de Tohrment. Rappelez-vous, sa femme enceinte avait été tuée et il a pété les plombs et avait tout quitté : la confrérie, John. Et dès sa réapparition jusqu'à ce tome, j'ai trouvé sa réaction juste. C'est un personnage qui m'a beaucoup touché.
  • la romance Xhex/John


Ce que je n'ai pas apprécié (ou autrement dit : ce qui m'a fortement énervé)


  • on suit tout le long du tome une équipe de journaliste qui font un reportage dans une maison hantée pour une émission paranormale. Même si à la fin, on sait le pourquoi du comment, j'ai trouvé ça sans aucun intérêt. Ses passages m'ont gonflé et ont cassé mon rythme de lecture.
  • Blay/Vhif : Vhif, une vraie tête à claques. Ce personnage m'a énervé tout le long du livre. Je n'avais qu'une envie, rentrer dans le livre et le secouer.
  • la fin...mais c'est quoi cette fin version conte de fée! Elle aurait pu finir son livre en écrivant : "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". J'aime bien les Happy End mais là...là c'est trop ! Je ne peux pas rentrer dans les détails car sinon je vais vous spoiler et ce n'est pas le but ; mais j'ai trouvé ça grotesque.

En bref  :

J'ai préféré attendre quelques jours avant d'écrire mon avis pour tout laisser retomber et mettre mon ressenti à plat. Conclusion, les points négatifs dominent les positifs. Et surtout la fin m'a achevé.
Déçue par ce tome. Je vais laisser passer quelques temps avant de lire le tome 9 qui est dans ma PAL.  


Infos livre : 
Auteur : JR Ward
Titre : L'amant réincarné
Saga : La confrérie de la dague noire
Tome : 8
Edition : Milady
Collection : Bit-lit
prix papier : 9,90 €
prix ebook (epub) : n'existe pas (et ça aussi ça m'énerve)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire